Vous êtes ici : Accueil > Meilleur Antivirus > Symantec détecte une commande suicide du malware Flame

Symantec détecte une commande suicide du malware Flame

Symantec détecte une commande suicide du malware Flame Signalé comme le ver le plus dangereux de tous les temps, le malware Flame recevrait actuellement une commande de suicide pour qu’aucune trace ne soit détectée sur les ordinateurs infectés. Cette révélation nous provient du célèbre éditeur de logiciel antivirus américain Symantec. En effet, ses chercheurs ont affirmé que le logiciel malveillant aurait reçu à distance une commande consistant à une autodestruction de Flame. Très médiatisé ces derniers temps, le ver d’espionnage qui vole et détruit les données aurait fait machine arrière pour qu’aucun éditeur de logiciel de sécurité informatique ne parvienne à le tracer. La rapidité à laquelle est lancée cette fonctionnalité d’éradication laisse toujours perplexe sur les moyens utilisés par les espions. L’appui financier d’un état occidental n’est pas à écarter de la thèse. Par ailleurs, ce nouveau mode destruction ne fait surface que quelques semaines avant la médiatisation de Flame. Les honeypots de Symantec et les ordinateurs infectés par Flame ont été connectés avec les serveurs de C&C pour un contrôle des nouvelles commandes reçues par le malware. Ce système a donc porté ses fruits et a permis d’identifier cette commande très étonnante. Symantec marche ainsi sur le chemin de son homologue russe Kaspersky pour contribuer à l’éradication et à la détection du code du malware Flame.

Malheureusement, la détection du code malveillant serait de plus en plus difficile avec ce brusque suicide de Flame. Les éditeurs de logiciel de protection numérique devront tout d’abord mettre la main sur cette commande pour analyser sérieusement le code espion qui ravage les pays du Moyen-Orient et du Proche-Orient. Avec les efforts fournis par les différents éditeurs d’antivirus, la saga Flame risque bientôt de toucher à sa fin. Mais aura-t-on plus de détails sur l’identité de ces cybercriminels ? Pourquoi s’intéressent-ils tant aux fichiers PDF, Office et AutoCAD ? De nombreuses questions devront encore trouver des réponses d’ici quelques mois avec le chamboulement de la situation actuelle.

Pas de commentaires
Soyez le premier à déposer un commentaire

Laisser un commentaire pour l'article Symantec détecte une commande suicide du malware Flame

Merci de rester correct et de respecter les différents intervenants.