Vous êtes ici : Accueil > Meilleur Antivirus > La polémique sur les sites de téléchargement enfle

La polémique sur les sites de téléchargement enfle

La polémique sur les sites de téléchargement enfle La polémique sur les sites de téléchargement de logiciels ne fait qu'enfler ces dernières semaines et il est bon de revenir sur le sujet afin de relativiser ces propos et de s'apercevoir que seuls quelques sites sont concernés. Etrangement, ce sont les sites qui accueillent le plus de visiteurs et donc ont intérêt à capitalise le plus possible sur le moteur de leur activité, à savoir leur logithèque très fournie et l'annuaire de titres mis à jour. De nombreux sites se sont fait l'écho de cette polémique: les Numériques, Guide Antivirus, Logeekiel, le Journal du Net...Tous pointent du doigt une pratique qui est à n'en point douter problématique voire douteuse: celle qui consiste à installer des adwares en même temps que les programmes désirés, sans bien sûr en avoir conscience.

Voici ce qui se passe: vous téléchargez sur un site visé un logiciel. Celui-ci est léger, se charge rapidement et ne présente aucun signe distinctif. Lorsque vous l'installez, vous ne faites pas attention aux indications, aux cases précochées et aux CGU en anglais qui indiquent que personne n'est responsable à par vous des pubs qui apparaitront sur votre PC une fois le programme installé.

Cette méthode rapporte beaucoup d'argent aux sites, aux régies publicitaires, mais rien du tout aux éditeurs de logiciels qui pour la plupart ne sont pas au courant de ces pratiques, même si certains utilisent un système similaire afin de rentabiliser leurs freewares. (Glary Utilities par exemple, est fourni avec une toolbar qu'il faudra décocher si l'on veut s'en passer...). Un comportement compréhensible (le modèle économique de certains sites repose entièrement sur ce principe) pour les sites qui n'ont que ce moyen pour rentabiliser leur activité...mais beaucoup moins pour les utilisateurs qui bien souvent doivent subir les affres des pop-ups publicitaires intempestives, la modification de la page d'accueil de leur navigateur et autres soucis...Ces adwares sont tellement intrusifs que leur simple désinstallation ne suffit pas à les effacer complétement et il faudra souvent avoir recours à un technicien et pour les grands-parents aux petits-enfants! (Mais c'est un bon moyen de les voir en même temps...).

Nous avons interrogé Justine du site www.quetelecharger.com qui nous a renseigné sur ces pratiques: -"Nous ne procédons pas de la même manière sur Quetelecharger. Tout d'abord, nos installeurs proviennent des sites officiels et la plupart nous sont fournis directement par les développeurs qui cherchent à promouvoir leurs logiciels. Ces installeurs ne sont pas modifiés et avant leur mise en ligne, nous les vérifions sur le site www.virustotal.com afin d'avoir un aperçu global de leur contenu. En cas de doute -il subsiste toujours des faux positifs, c'est à dire des informations contradictoires-nous ne mettons pas en ligne la fiche produit. C'est une vraie responsabilité que d'héberger des fichiers. Nous sécurisons ainsi nos propres serveurs contre les malwares et nous estimons que l'utilisateur n'a pas à télécharger autre chose que qu'il demande. Je tiens aussi à préciser que nous collaborons avec des éditeurs très concernés par l'intégrité de leurs programmes et nous n'avons pas envie de nous les mettre à dos."

D'autres sites à moins fort volume de téléchargement ne dispensent donc que des programmes "sains", du moins sans avoir été recompilés. Toutefois, nous savons que certains n'appliquent aucune politique de sécurité et se contentent de délivrer les programmes sans aucun contrôle et parfois même en redirigent vers des sites tiers.

Pas de commentaires
Soyez le premier à déposer un commentaire

Laisser un commentaire pour l'article La polémique sur les sites de téléchargement enfle

Merci de rester correct et de respecter les différents intervenants.